Vendredi 23 Février 2018

La banque indienne proche de la famille Gupta annonce son départ d’Afrique du Sud, suite aux scandales

La banque indienne proche de la famille Gupta annonce son départ d’Afrique du Sud, suite aux scandales
(Agence Ecofin 13/02/18)

Bank of Baroda, une multinationale bancaire majoritairement déténue par le gouvernement indien, a demandé au régulateur du secteur des banques en Afrique du sud, une autorisation de cessation d'activité en Afrique du Sud, a-t-on appris d'un communiqué officiel.

La banque, dans sa demande, souhaite que cette cessation d’activités se déroule de la manière la plus souple possible pour ses différents clients, afin que le processus ne tourne pas à leur désavantage.

Cet intermédiaire financier est surtout très connu pour ses liens avec les Gupta, deux frères, riches hommes d'affaires originaires d'Inde, soupçonnés de collusion et de corruption avec le président Jacob Zuma, actuellement en grande difficulté dans le pays et au sein de son parti.

Interrogé précédement par Bloomberg sur le sujet, le directeur général de Bank of Baroda South Africa, avait donné une explication particulière à cette démarche qui n'était encore qu'un projet. Il avait indiqué, que le groupe indien se désengageait des marchés peu porteurs, pour se « concentrer sur des marchés plus dynamiques, et mieux y servir leurs clients ».

La semaine dernière, Bank of Baroda a pourtant reconnu que la banque centrale sud-africaine (SARB) effectuait des vérifications sur ses opérations passées au profit de sa clientèle. En 2017, elle avait sollicité l'autorisation d'une cour de justice, pour continuer à servir les entreprises liées aux Gupta, en qualité de banque.

La nouvelle semble avoir été bien acceuillie sur la bourse de Bombay (Inde) ou le groupe est coté. Son action y est en hausse aujourd'hui de 8,1%, après une progression similaire la veille.

Idriss Linge

Commentaires facebook