Samedi 16 Décembre 2017

Afrique du Sud: l’industrie de la volaille doit se prononcer sur une taxe de 500 rands sur la volaille importée

Afrique du Sud: l’industrie de la volaille doit se prononcer sur une taxe de 500 rands sur la volaille importée
(Agence Ecofin 09/10/17)

En Afrique du Sud, l’industrie de la volaille est appelée à se prononcer sur le projet d’imposition d’une taxe de 500 rands (36 $) sur chaque conteneur de volaille importée hors taxe sur valeur ajoutée. C’est ce rapporte Businessdaylive qui cite un communiqué de l'Office national de commercialisation des produits agricoles (NAMC).

Cette disposition fiscale proposée par l’Association des importateurs et exportateurs de viande (Amie), s’appliquera à différentes catégories de produits de volaille notamment les morceaux désossés, non désossés, les abats congelés, ainsi que les volailles non découpées.

Elle devrait générer des recettes fiscales d’environ 7 millions de rands (504 000 $) en 2018/2019, destinées à financer plusieurs activités dont la promotion de la volaille sud-africaine à l’export, le contrôle qualité, ainsi que la recherche et le développement.

Par ailleurs, les parties prenantes à l’industrie de la volaille devront présenter leurs observations écrites, au plus tard le 20 octobre prochain, afin de permettre au NAMC de finaliser sa recommandation au ministère de l’agriculture, des forêts et de la pêche, indique Businessdaylive.

Espoir Olodo

Commentaires facebook