Lundi 21 Août 2017

Afrique du Sud: après la 2G et la 3G, Cell C songe à un accord d’itinérance avec Vodacom sur la 4G

Afrique du Sud: après la 2G et la 3G, Cell C songe à un accord d’itinérance avec Vodacom sur la 4G
(Agence Ecofin 16/03/17)

L’opérateur de téléphonie mobile Cell C veut fournir le même service 4G qu’il offre à ses clients des grandes villes comme Johannesburg, à ceux des zones où son réseau est quasi-inexistant. La société télécoms songe, à cet effet, à un accord d’itinérance avec son grand concurrent Vodacom. C'est ce qu'a révélé le président-directeur général de Cell C, Jose Dos Santos (photo).

Si partenariat il y a finalement entre les deux entreprises, Vodacom permettra alors aux abonnés de Cell C d’accéder aux services 4G à travers son réseau. En échange, Cell C devra payer à Vodacom des frais techniques.

En effet, ce n’est pas la première fois que Cell C, qui a concentré le gros de ses investissements de modernisation et d’extension réseau dans les zones urbaines, utilise le réseau de son rival Vodacom pour acheminer ses services télécoms auprès de ses consommateurs. Depuis 2012, le petit opérateur exploitait déjà le réseau de son grand concurrent pour apporter les services télécoms 3G à ses abonnés éloignés des centres urbains.

Cette stratégie permet à Cell C de demeurer focalisée en matière d’investissements sur les niches de marchés les plus dynamiques que sont les grandes villes où se retrouvent tous les opérateurs, et de surfer sur le réseau de ses concurrents pour grappiller des abonnés dans les marchés tertiaires et les zones rurales.

Au cours d’un entretien accordé au site d’information techcentral, Shameel Joosub, le président-directeur général de Vodacom, a déclaré que « Cell C est un client très important pour Vodacom et, en tant que tel, Vodacom examinera toutes les demandes de négociation sur ses accords d'itinérance ».

Muriel Edjo

Commentaires facebook