Samedi 21 Avril 2018

Dans le monde

(AFP)

Les ministres des Affaires étrangères du G7 se réunissent dimanche et lundi à Toronto, au Canada, pour confirmer leur front uni face à la Russie et sonder les Etats-Unis avant des échéances cruciales sur l'Iran et la Corée du Nord.

Avant le sommet des sept pays les plus industrialisés (Etats-Unis, France, Allemagne, Royaume-Uni, Italie, Japon et Canada) les 8 et 9 juin au Québec, cette rencontre sera suivie d'une réunion des ministres de l'Intérieur et de la Sécurité, lundi et mardi, toujours sur le même thème: "Construire un monde plus pacifique et plus sûr".

(AFP)

Un attentat-suicide a frappé dimanche à Kaboul un centre administratif délivrant les cartes d'inscription sur les listes électorales, faisant un nombre encore indéterminé de victimes, a indiqué la police à l'AFP.

"Les gens étaient rassemblés pour récupérer leur tazkira (carte d'identité) l'explosion s'est produite à l'entrée. C'était un kamikaze. Il y a des victimes, nous ne savons pas encore combien" a déclaré le chef de la police de Kaboul, Dawood Amin.

(AFP)

L'annonce par la Corée du nord de la fin des essais nucléaires et des tests de missiles intercontinentaux laisse certains experts sceptiques sur les intentions réelles de Kim Jong Un et sur le crédit à accorder au président américain dans cette décision.

(AFP)

Le président Daniel Ortega est sorti de son silence samedi pour assurer que son gouvernement allait renouer le dialogue, après les violentes manifestations contre une réforme des retraites qui ont fait au moins onze morts au Nicaragua.

"Le gouvernement est totalement d'accord pour reprendre le dialogue pour la paix, pour la stabilité, pour le travail afin que notre pays ne soit pas confronté à la terreur que nous vivons en ces moments", a déclaré M. Ortega à la télévision nationale, sans annoncer de date pour l'ouverture du dialogue.

(AFP)

L'Iran reprendra "vigoureusement" l'enrichissement d'uranium si Washington rompt l'accord sur le nucléaire iranien comme le président Donald Trump menace de le faire, a mis en garde samedi le ministre iranien des Affaires étrangères, Mohammad Javad Zarif.

Le ministre a déclaré a des journalistes à New York que l'Iran ne cherchait pas à se doter de la bombe nucléaire, mais que la réponse "probable" de Téhéran à un retrait américain serait une reprise de la production d'uranium enrichi, un élément clé dans la fabrication de l'arme atomique.

(AFP)

Le président Daniel Ortega est sorti de son silence samedi pour assurer que son gouvernement allait renouer le dialogue, après les violentes manifestations contre une réforme des retraites qui ont fait au moins dix morts au Nicaragua.

"Le gouvernement est totalement d'accord pour reprendre le dialogue pour la paix, pour la stabilité, pour le travail afin que notre pays ne soit pas confronté à la terreur que nous vivons en ces moments", a déclaré M. Ortega à la télévision nationale, sans annoncer de date pour l'ouverture du dialogue.

(AFP)

Le Paraguay, un des pays les plus pauvres d'Amérique latine, élit dimanche son nouveau président, qui sera soit Mario Abdo Benitez, grand favori et candidat du parti de droite au pouvoir, soit Efrain Alegre, porté par une coalition de centre gauche.

Les 4,2 millions d'électeurs sont appelés à se rendre dans les bureaux de vote qui ouvriront à 07H00 (11H00 GMT) et fermeront à 16H00 (20H00 GMT). Les premières tendances sont attendues une heure plus tard, le vainqueur devant être connu dès la soirée pour ce scrutin à un tour.

(AFP)

Andrea Nahles doit devenir dimanche la première femme à présider le Parti social-démocrate (SPD) allemand, avec pour mission de sortir de la crise la plus vielle formation politique du pays.

Cette fille de maçon de 47 ans, dont 30 au sein du SPD, va sauf imprévu décrocher dans l'après-midi le poste lors d'un congrès extraordinaire du parti à Wiesbaden (ouest), le seul suspense concernant son score.

(AFP)

Les Etats-Unis ont entrouvert samedi la porte à un dialogue sur le libre-échange avec la Chine à l'issue des réunions de printemps du FMI et de la Banque mondiale largement dominées par les tensions commerciales qui menacent la solide croissance mondiale.

Il y a eu un "certain progrès vers le dialogue", a estimé Christine Lagarde, la directrice générale du Fonds monétaire international (FMI) lors de la conférence de presse finale, soulignant avec insistance qu'il fallait éviter à tout prix une guerre commerciale.

(AFP)

Des dizaines de milliers de Hongrois ont défilé pour le deuxième samedi de suite à Budapest afin de protester contre la réélection du Premier ministre Viktor Orban.

Au moins 30.000 personnes, selon un décompte de l'AFP, ont défilé à travers la capitale pour rejoindre un meeting où les orateurs ont exigé des médias publics non partisans.

(AFP)

La mort vendredi d'un adolescent palestinien lors de manifestations dans la bande de Gaza près de la frontière avec Israël a provoqué une vague de condamnations palestiniennes et internationales, Israël rejetant la responsabilité sur le Hamas.

Selon les services de secours gazaouis et sa famille, Mohammed Ayoub, âgé de 15 ans, a été tué par les tirs de soldats israéliens alors qu'il ne posait pas de danger.

(AFP)

Les échantillons prélevés par les enquêteurs internationaux en Syrie à Douma, cible d'une attaque chimique présumée, devaient être analysés dans des laboratoires à travers le monde, tandis que l'Organisation pour l'interdiction des armes chimiques (OIAC) disait "étudier" un retour sur place pour de nouveaux prélèvements.

(AFP)

Des milliers de personnes, musiciens et fans, ont rendu hommage samedi à Stockholm au prodige suédois Avicii, un des DJs les plus célèbres de la scène électro, au lendemain de sa mort à 28 ans à Oman.

Considéré comme l'un des meilleurs DJs au monde, Tim Bergling, de son vrai nom, a été retrouvé sans vie vendredi à Mascate, la capitale du sultanat d'Oman, où il se trouvait depuis quelques jours en vacances avec des amis.

(AFP)

Un professeur palestinien et membre du Hamas a été assassiné samedi à Kuala Lumpur en Malaisie, a annoncé le mouvement islamiste à Gaza, la famille de la victime accusant le Mossad israélien.

Fadi el-Batch, 35 ans, a été tué par balles par deux suspects probablement liés à des services de renseignement étrangers en se rendant à une mosquée pour la prière de l'aube, selon les autorités malaisiennes.

(AFP)

Anciens présidents, famille et amis ont rendu samedi à Houston un dernier hommage à l'ancienne Première dame des Etats-Unis Barbara Bush, décédée mardi à l'âge de 92 ans et qui fut le pilier d'une des plus grandes familles politiques du pays.

Barbara Bush laisse derrière elle son mari, George H. W. Bush, 93 ans et président de 1989 à 1993, cinq enfants dont George W. Bush, président de 2001 à 2009, dix-sept petits-enfants et sept arrière-petits-enfants.

(AFP)

Le chef de l'opposition arménienne Nikol Pachinian a annoncé samedi soir qu'il allait rencontrer dimanche le Premier ministre Serge Sarkissian, alors que la contestation antigouvernementale se poursuivait pour le neuvième jour dans ce petit pays du Caucase.

(AFP)

Le Premier ministre gallois Carwyn Jones, sous pression depuis le suicide présumé d'un ancien membre de son gouvernement, a annoncé samedi qu'il quitterait ses fonctions à l'automne.

"J'ai l'intention de me retirer à l'automne", a déclaré M. Jones, 51 ans, en poste depuis 2009, lors du congrès du parti travailliste gallois à Llandudno (côte ouest).

"Je ne pense pas que quiconque puisse savoir ce qu'ont été ces derniers mois", a ajouté le dirigeant, évoquant les suites de la mort en novembre de son ancien ministre des Communautés et de l'Enfance, Carl Sargeant, 49 ans.

(AFP)

Le gouvernement indien a approuvé samedi la peine de mort pour les violeurs d'enfants après le viol en réunion et le meurtre d'une fillette de 8 ans qui a choqué le pays.

Dès son retour d'un sommet du Commonwealth, le Premier ministre indien Narendra Modi a réuni samedi son gouvernement qui a approuvé un amendement à la loi sur les violences sexuelles permettant de condamner à la peine capitale les violeurs d'enfants âgés de moins de 12 ans, a indiqué à l'AFP un responsable du gouvernement.

Les peines minimales pour viol ont également été durcies.

(AFP)

La Corée du nord a annoncé samedi la fin des essais nucléaires et des tests de missiles intercontinentaux ainsi que la fermeture de son site d'essais atomiques, un geste aussitôt salué par le président américain Donald Trump qui doit prochainement rencontrer le dirigeant nord-coréen Kim Jong Un pour un sommet inédit.

(AFP)

Rappel des étapes-clés des programmes balistique et nucléaire de la Corée du Nord, qui a annoncé samedi la fin de ses essais atomiques moins d'une semaine avant un sommet entre Kim Jong Un et son homologue du sud Moon Jae-in.

- Les débuts -

La Corée du Nord commence à travailler à la fin des années 1970 sur une version du missile soviétique Scud-B (portée de 300 km), avec un premier essai en 1984.

Entre 1987 et 1992, Pyongyang met au point des missiles de longue portée (jusqu'à 6.700 km).

(AFP)

Un employé de nationalité libanaise du Comité international de la Croix-Rouge (CICR) a été tué par balles samedi au Yémen, pays ravagé par plus de trois ans de guerre, a annoncé l'organisation.

Le directeur du Comité international de la Croix-Rouge (CICR) au Moyen-Orient, Robert Mardini, s'est dit sur Twitter "choqué, révolté et attristé par le meurtre de (son) collègue et ami Hanna Lahoud à Taëz" dans le sud du Yémen.

"Nous au CICR, condamnons dans les termes les plus durs cet acte insensé", a-t-il ajouté. "Nos pensées vont à la femme de Hanna et sa famille au Liban".

(AFP)

Le président iranien Hassan Rohani a déploré samedi le "silence" des membres de son gouvernement face aux revendications sociales de manifestants, l'attribuant entre autres à des "menaces" reçues par ces responsables.

Les réseaux sociaux ont regorgé ces dernières semaines de vidéos et d'informations sur des manifestations dans plusieurs villes d'Iran. Mais les médias locaux les ont peu couvertes et les lieux en question étant interdits à la presse étrangère, il est difficile d'en estimer l'ampleur.

(AFP)

Michael Barrett a un vieux téléphone à clapet. Mais lorsque sa ligne d'urgence sonne, il dispose de seulement trois heures pour préparer le matériel de pointe d'experts déployés sur le site d'une attaque chimique présumée.

Alors que circulent des images épouvantables d'enfants et d'adultes paniqués, victimes présumées de gaz toxiques ou d'agents neurotoxiques en Syrie, le laboratoire et le magasin d'équipement de l'Organisation pour l'interdiction des armes chimiques (OIAC) bourdonnent d'activité.

(AFP)

Un chien sourd et en partie aveugle qui a protégé et secouru une fillette de 3 ans perdue dans le bush australien a reçu samedi les honneurs de la police.

Max, un Blue Heeler de 17 ans, est resté au côté de la petite Aurora tout au long d'une nuit pluvieuse, avant de conduire famille et secouristes vers l'enfant, disparue depuis vendredi et recherchée par voie aérienne et terrestre dans une région rurale du Queensland (nord-est).

(AFP)

Le Conseil de sécurité des Nations unies s'installe samedi, le temps d'un week-end, dans la campagne suédoise, une première qui intervient dans un contexte exécrable entre Occidentaux et Russes sur fond de conflit syrien.

Le secrétaire général de l'ONU, Antonio Guterres, participera à cette retraite informelle qui se tient chaque année habituellement dans les environs de New York. La présence de son envoyé spécial pour la Syrie, Staffan de Mistura, n'a pas été confirmée.

(AFP)

L'ex-président d'Arménie, Serge Sarkissian, récemment nommé Premier ministre, a appelé samedi au "dialogue politique" le chef de la contestation Nikol Pachinian, qui lui a répondu ne vouloir parler que du "départ" du chef du gouvernement.

Au 9e jour de mobilisation contre sa nomination, M. Sarkissian s'est déclaré "très préoccupé par le déroulement des évènements politiques intérieurs".

"Afin d'éviter des conséquences irréversibles, j'appelle le député Nikol Pachinian à s'asseoir à la table du dialogue politique et de la négociation", a-t-il dit dans une déclaration.

(AFP)

Des rebelles ont commencé samedi à quitter des communes situées au nord-est de Damas, dans le cadre d'un accord conclu entre le régime et les insurgés locaux, ont annoncé les médias d'Etat syriens.

"Les bus transportant des terroristes et leurs familles ont commencé à quitter Rouhaiba, en application de l'accord prévoyant leur évacuation de Rouhaiba, Nassiriya et Jairoud, dans le Qalamoun oriental, vers le nord de la Syrie", a annoncé samedi l'agence officielle Sana, qui désigne les rebelles par le terme de "terroristes".

(AFP)

Donald Trump a choisi Mount Vernon, magnifique demeure du premier président américain George Washington, pour un dîner privé lundi avec son homologue français et leurs épouses respectives, au premier jour de la visite d'Etat d'Emmanuel Macron aux Etats-Unis.

(AFP)

Au moins dix personnes ont été tuées au Nicaragua dans de violentes manifestations contre une réforme des retraites, a déclaré vendredi la vice-présidente Rosario Murillo, en affichant la volonté du gouvernement de renouer le dialogue.

"Au moins dix personnes sont mortes" jeudi et vendredi durant ces manifestations qu'elle a qualifiées "d'émeutes" organisées par des individus cherchant "à briser la paix et l'harmonie".

Environ 80 personnes ont été également été blessées dans ces manifestations, les plus violentes depuis l'arrivée au pouvoir de Daniel Ortega il y a 11 ans.

(AFP)

Le dirigeant nord-coréen Kim Jong Un a annoncé samedi la fin des essais nucléaires et des tirs de missiles intercontinentaux, donnant une nouvelle accélération à la détente et aux efforts de paix sur la péninsule coréenne.

Voici quelques unes des déclarations de M. Kim faites devant le comité central du Parti des travailleurs de Corée, le parti unique, telles que rapportées par l'agence officielle KCNA.

- "Miraculeuse victoire" -

Kim Jong Un a décrit la mise au point de l'armement nucléaire de la Corée du nord comme une "victoire miraculeuse".

(AFP)

Le Conseil de sécurité des Nations unies s'est installé samedi, le temps d'un week-end, dans la campagne suédoise, une première qui intervient dans un contexte exécrable entre Occidentaux et Russes sur fond de conflit syrien.

Le secrétaire général de l'ONU, Antonio Guterres, est arrivé en fin de matinée pour participer à cette retraite informelle qui se tient chaque année habituellement dans les environs de New York. Son envoyé spécial pour la Syrie, Staffan de Mistura, est attendu sur place dimanche.

(AFP)

Le président vénézuélien Nicolas Maduro est arrivé vendredi soir à La Havane, où il doit rencontrer son nouvel homologue cubain Miguel Diaz-Canel et "ratifier" avec lui "l'alliance" entre leurs deux pays.

"Je viens avec toute l'énergie du monde pour que nous continuions à travailler ensemble, avec l'objectif de promouvoir l'intégration et le bien-être des peuples de notre continent", a déclaré M. Maduro à son arrivée à l'aéroport de La Havane, où il a été accueilli par le chef de la diplomatie cubaine, Bruno Rodriguez.

(AFP)

La Corée du nord a annoncé samedi la fin des essais nucléaires et des tests de missiles intercontinentaux ainsi que la fermeture de son site d'essais atomiques, un geste aussitôt salué par le président américain Donald Trump qui doit prochainement rencontrer le dirigeant nord-coréen Kim Jong Un pour un sommet inédit.

(AFP)

La commission des affaires étrangères du Sénat américain va probablement voter contre la désignation de Mike Pompeo comme secrétaire d'Etat, après que tous ses membres démocrates eurent confirmé vendredi leur position "contre", mais l'intéressé peut quand même espérer décrocher un vote positif en plénière la semaine prochaine.

Le sénateur Chris Coons est devenu vendredi le dernier des 10 démocrates membres de cette commission à annoncer qu'il se prononcerait, comme ses 9 collègues, contre la désignation de M. Pompeo, lors du vote en commission prévu lundi.

(AFP)

La Corée du nord a pris une décision spectaculaire en annonçant samedi la fin des essais nucléaires et des tests de missiles intercontinentaux ainsi que la fermeture du site d'essais nucléaires, une décision aussitôt saluée par Washington et Séoul mais jugée insatisfaisante par Tokyo.